La Posturologie

ACCUEIL Grand PublicAccueil_GP.htmlshapeimage_3_link_0
 
 
ACCUEIL Grand PublicAccueil_GP.htmlshapeimage_4_link_0

Historique


Dans les années 50, BARON montre que de légères modifications proprioceptives entraînent des adaptations posturales et locomotrices majeures ; ces dernières générant un cortège de pathologies sont traitées par des stimulations posturales au niveau des organes sensoriels.

Suite aux travaux sur les réactions d’équilibration, GAGEY développe la notion de Système Postural Fin (SPF), organise l’examen clinique postural et crée la Posturologie .

DA CUNHA décrit en 1979, le syndrome de déficience postural qui élargit le syndrome post-commotionnel en y incluant les troubles de l’axe corporel.

En 1985, VILLENEUVE et collaborateurs apportent les connaissances podologiques orientées vers la posture et enrichissent les perspectives cliniques (posturo-dynamique, épine irritative d’appui plantaire, chaînes neuromusculaires, etc...) et thérapeutiques (semelles de posture) en développant la Posturopodie.

En 1994, MARINO et VILLENEUVE suite à des recherches cliniques créent la Posturodontie. Cette thérapeutique posturale utilise des réactions d’orientation, à point de départ stomatognatique notamment labial et lingual par l’intermédiaire de gouttières ou de subtils collages (alph) sur les faces vestibulaires ou linguales des dents.

En 1996, LEMAIRE et VILLENEUVE développent une véritable Thérapie Manuelle Informationnelle au service de l’homme debout : la Posturothérapie, à partir d’une synthèse entre les recherches fondamentales en neurosciences et les découvertes cliniques.

Définitions

La Posturologie

Etude du système de régulation de la posture, de sa stabilité et de son orientation.

Le système postural d'aplomb (SPA) pour permettre à l’homme de se situer dans son environnement gravitaire fait appel à l’œil, l’oreille interne, au pied et à la proprioception et à la viscéroception.

Le patient postural


Les patients présentent des examens complémentaires normaux, une symptomatologie riche, une hypertonie paravertébrale unilatérale ou bilatérale. Les différents symptômes ont été regroupés par Da Cunha 1979 et constituent le Syndrome de Déficience Posturale (SDP).

Syndrôme de Déficience Posturale (SDP) Da Cunha H.M. , 1979

Signes fonctionnels cardinaux :

  1. Douleur :
    Céphalée, douleur rétro-oculaire, thoracique, abdominale, arthralgie, rachialgie.

  2. Déséquilibre :
    Nausées, étourdissement, vertige, chutes inexplicables.

  3. Ophtalmologiques :
    Asthénopie, vision trouble, diplopie, scotomes directionnels, métatopsia.

  4. Proprioceptive :
    Dysmétrie, somatoagnosie, erreurs d'appréciation du schéma corporel.

Signes fonctionnels secondaires :

  1. Articulaires :
    Syndrome de l'articulation temporo-mandibulaire, torticolis, lumbago, périarthrite, entorse.

  2. Neuro-musculaires :
    Parésies, défaut de contrôle moteur des extrémités.

  3. Neuro-vasculaires :
    Paresthésies des extrémités, phénomène de Raynaud.

  4. Cardio-circulatoires :
    Tachycardie, lipothymie.

  5. Respiratoires :
    Dyspnée, fatigue.

  6. O.R.L. :
    Bourdonnements, surdité.

  7. Psychiques :
    Dyslexie, dysgraphie, agoraphobie, défaut d'orientation, de localisation spatiale et droite-gauche. Défaut de concentration, pertes de mémoire, asthénie, anxiété, dépression.

Le bilan clinique postural


Il permet, grâce à un examen clinique validé, la communication entre les différentes spécialités médicales liées aux troubles de l’équilibre et de la posture pour le plus grand bénéfice du patient.

Le bilan stabilométrique


Bilan instrumental sur plate-forme de force normalisée dans un environnement normalisé qui permet d’évaluer la stabilité posturale du patient (normes 85) et d’appréhender le poids des diverses entrées posturales.

La Posturothérapie Neurosensorielle

Spécialisation du thérapeute manuel lui permettant d'analyser, prévenir et traiter les troubles fonctionnels de la posture et de l'équilibre, par l'intermédiaire de la thérapie manuelle neurosensorielle.

La Posturopodie

Spécialisation du podologue qui, suite à l’analyse clinique posturale, traite les troubles fonctionnels de la posture et de la stabilité par l’intermédiaire du pied et des semelles de posture.

Les semelles de posture, en fonction de la clinique et des indications, génèrent :

  1. Une neutralisation des zones nociceptives plantaires.

  2. Une action mécanique sur les pathologies de l’arc inférieur.

  3. Une remédiation posturale grâce aux stimulations neuro-sensorielles.

Posturodontie


Spécialisation du chirurgien-dentiste, de l'orthodontiste ou du stomatologue traitant les troubles fonctionnels de la posture et de l'équilibre par l'intermédiaire de stimulations sensorielles : gouttières, alphs.

Remerciement au Dr Gagey pour les illustrations.

Association Posturologie Internationale

 20 rue du rendez-vous

75012 Paris

 Tél. : 01 43 47 14 55

 Fax : 01 43 47 13 73

Mail : asso.posturologie@gmail.com